Portage physiologique : infos et conseils d'une kiné spécialisée en périnatalité

Rédigé par Manon B - 21 juin 2022

1) Puis-je porter mon bébé dès la naissance ?

Nos bébés, à la naissance, sont des êtres immatures. Le portage est le continuum de la grossesse, il permet entre autres de donner une sécurité affective et sensorielle, délimite le schéma corporel de bébé et diminue le réflexe de MORO. Le bébé est né pour être porté. Certains bébés demandent plus les bras que d’autres. N’ayons pas peur de les rassurer et le portage est là aussi pour nous aider à répondre à ce besoin.

2) Quels sont les critères essentiels pour choisir un porte-bébé physiologique ?

Que ce soit du côté des bébés ou des parents (pour leur assurer un portage confortable), il existe 2 types (catégorie) de moyens de portage. Les uns sont asymétriques et les autres symétriques.

Les asymétriques (tels que les slings) ont une sangle passant sur une seule épaule, ce qui répartit le poids de bébé que sur cette épaule. Très pratique dès la naissance tant que bébé n’est pas trop lourd et que le temps de portage n’est pas trop long.

Les symétriques ont des pans passants sur les 2 épaules, ce qui répartit mieux le poids du corps de bébé. Ils permettent des temps de portage plus longs (notamment pour les promenades) avec des bébés plus lourds. Préférez des moyens de portage qui vous conviennent tant par leur utilisation que par leur confort.

3) Les caractéristiques varient-elles en fonction de la saison ?

Il faut savoir que le portage est un moyen de thermorégulation entre le bébé et son porteur. De ce fait, en portage, on habille bébé comme à la maison et s’il fait froid, on préfère se couvrir tous les 2 avec un manteau de portage ou un gilet par exemple.

Donc choisir, son moyen de portage en fonction de la saison durant laquelle bébé nait, la région où l’on vit, est important.

Suivant l'installation dans certaines écharpes, il peut y avoir 3 couches de tissus. Le choix des matières de votre moyen de portage aura donc son importance. Suivant le type et la matière de l’écharpe, les nœuds vont aussi varier.

4) Les mêmes porte-bébés fonctionnent-ils à l'intérieur, par exemple pour les tâches ménagères, et à l'extérieur, par exemple pour les promenades ?

Il n’y a pas de moyen de portage spécifiques intérieurs ou extérieurs. Ce n’est déjà pas une mince affaire d’en trouver un qui convient au bébé et au porteur.

Pour les parents qui aiment les escapades et les promenades en plein air, montagne ou forêt, il faudra privilégier un moyen de portage symétrique, le tablier du porte-bébé allant jusqu’aux omoplates de votre enfant. On évite toutes armatures qui auront juste pour conséquence d’augmenter le bras de levier entre vous et votre bébé et donc le poids à porter en plus de votre bébé.

N’oubliez pas de protéger également les parties du corps non couvertes par le portage (crème solaire l’été, chaussettes, bonnet, chapeau, gants, etc.). Ces accessoires de portage sont importants pour garantir à bébé un confort ultime et une expérience de portage réussite :)

Portage en intérieur avec le porte-bébé mei-tai hybride Adoree de Kinderkraft
Portage en intérieur avec le porte-bébé mei-tai hybride Adoree de Kinderkraft
Portage en extérieur avec le porte-bébé Nino de Kinderkraft
Portage en extérieur avec le porte-bébé Nino de Kinderkraft

5) Quelle est la meilleure position pour porter le bébé ?

Le bébé doit être en position physiologique. Son bassin est basculé en arrière (rétroversion) ce qui enroule sa colonne vertébrale (en cyphose) ainsi sa tête se posera naturellement sur le torse du porteur.

Pour un nouveau-né, les genoux doivent être regroupés et légèrement plus hauts que ses hanches. C’est ce que l’on nomme la position assis accroupi ou dite de la "grenouille".

Puis quand bébé saura attraper ses pieds seuls, c’est qu’il a trouvé son écartement de hanches, on pourra lui proposer un portage hanches écartées.

Portage physiologique par mois et âge selon un osteopathe

6) Comment porter bébé ? En position dorsale, ventrale, dos ou face au monde ?

Le portage ventral ou dorsal est possible dès la naissance. Néanmoins, un bébé placé devant, face à son porteur, se pratique principalement jusqu’à 5-6 mois. La taille de bébé ainsi que son intérêt pour le monde qui l’entoure l’amèneront à le placer ensuite dans le dos.

En tant que porteur, nous avons une meilleure vigilance envers notre bébé quand il est en position ventrale. Il existe une position intermédiaire, le portage hanche, qui est un portage asymétrique, mais permet d’éveiller bébé au monde extérieur.

Attention le portage face au monde est à proscrire. Le bébé n’est pas en position physiologique, ce qui lui induit des tensions sur ses noyaux d’ossification. Le fait de marcher avec bébé tourné face au monde lui apporte trop de stimuli. Il ne peut pas se réfugier sur son porteur. Et pour le porteur cette position n’est pas non plus physiologique (augmentation des tensions aux trapèzes, pression sur le périnée de maman et augmentation de la lordose lombaire).

Le portage face au monde un peu c'est bien, mais il ne faut pas trop en abuser ! Nos monitrices de portage le préconisent pour une utilisation avec modération et qui reste brève. Il ne faut pas que cette position de portage soit quotidienne. Elle permet de répondre aux besoins d'un enfant qui cherche sans cesse à se tourner lorsque vous le portez dans vos bras, un bébé très curieux :)
Avis de Naturioù

7) Combien de temps le bébé peut-il rester dans le porte-bébé ?

Tout dépend de votre bébé, certains bébés voudront être plus dans les bras que d’autres. Auquel cas, le portage sera approprié pour libérer les bras de parents en répondant aux besoins de bébés et en allégeant leur poids. Mais il ne faut pas oublier que le bébé a aussi besoin de bouger !

Pendant que bébé est porté, il n’explore pas sa motricité. Il faut donc trouver le juste milieu. Votre juste milieu.

8) Comment s'assurer que bébé est en toute sécurité lorsqu'il est porté ?

Quelques consignes de sécurité et des points de vigilance sont à respecter.

  • Une fois bébé installé, vérifiez que ses voies aériennes soient bien dégagées en plaçant de travers deux doigts entre son sternum et sous son menton.
  • En dehors des tétées et biberons, le bébé doit être porté en position verticale.
  • Contrôlez également, la coloration de ses mains, pieds et visage, sa température (s’il n’a pas trop chaud ou trop froid) son tonus et sa vigilance.
Une maman faisant un bisou à son bébé porté en écharpe de portage

9) Quelle est la bonne position pour le parent pendant le portage ? Faut-il bouger plus lentement ?

Un bon portage physiologique est celui qui n'apporte presque pas de modification à la posture du porteur.

Un bon porte-bébé physiologique n'accentue pas la lordose lombaire, n'apporte pas de douleurs aux épaules, et peu de pression sur le périnée.

Cependant, porter un bébé devant ou dans le dos modifie le schéma corporel du porteur. Alors attention aux encadrements de portes ! :)

10) Quels sont les avantages du portage pour l'enfant ?

Le portage est le continuum de la grossesse. Il apporte une sécurité affective et sensorielle, ce qui augmente la production d'ocytocine, entraînant une meilleure qualité de sommeil.

  • C’est un merveilleux système de thermorégulation entre son porteur et le bébé (le fameux peau à peau). En répondant aux besoins de proximité de bébé, ses pleurs et agitations peuvent diminuer. À sa naissance, le bébé ne connaît pas les limites de son schéma corporel. Le portage le délimite et contribue à réduire son réflexe de MORO.

  • Le bercement à la marche, pendant le portage, stimule le système nerveux immature et en particulier un des centres de l’équilibre (le système vestibulaire). Le portage stimule le tonus postural du tronc (spécialement le rachis cervical) et sa capacité d’adaptation aux changements de position (l’enfant sera plus assuré, moins de chute, au moment de son acquisition à la marche). Cela permet également de prévenir et de traiter les torticolis, les plagiocéphalies, les luxations congénitales de hanche.

  • La proximité avec bébé améliore la lactation pour les mamans allaitantes. Cela facilite la digestion et participe à la maturation du système digestif.

  • Le soutien zone par zone de la colonne vertébrale respecte la courbure du nouveau-né, ce qui permet de lutter contre les déformations vertébrales. Le portage doit respecter le rythme moteur du bébé. La motricité libre et au sol doit aussi être mise en parallèle du portage.

Kinderkraft Huggy Stars Porte-bébé Adjustable
Kinderkraft Huggy Stars Porte-bébé Adjustable

11) Les porte-bébés Kinderkraft sont certifiés par l'Institut international de la dysplasie de la hanche. Pouvez-vous expliquer ce qu'est la dysplasie de la hanche ?

C’est une malformation congénitale se situant au niveau de l’articulation de la coxo fémorale. C'est-à-dire entre la tête du fémur et l’os iliaque.

Dans le cadre des LCH, il y a un défaut d'emboîtement entre le cotyle et la tête du fémur. Comme son nom l'indique, ceci est présent dès la naissance. Pour pallier ce manque de couverture de la tête fémorale, les hanches des bébés sont placées en abductions et rotation externe (jambes écartées).

En cas de suspicion, c’est dans cette position que nous allons pouvoir positionner les hanches de bébés dans un moyen de portage le temps que le diagnostic soit posé.

La certification de l’Institut international de la dysplasie de la hanche permet de s’assurer que le porte-bébé en question assure un bon maintien et une position des hanches de bébé optimale lors du portage.

Logo Institut International de la Dysplasie de la Hanche
Position physiologique selon l'institut international de la dysplasie de la hanche
Position physiologique selon l'Institut International de la Dysplasie de la hanche

12) Comment la dysplasie de la hanche chez le bébé est-elle corrigée ? Le bébé va-t-il grandir avec des séquelles ?

Le traitement est principalement orthopédique consistant à placer la tête du fémur dans le cotyle. Pour cela, on place le bébé avec un lange câlin, une culotte d’abduction, un traitement par traction selon l’importance du cas décelé. Le traitement orthopédique peut suffire à lui seul.

Dans de rares cas d'échec de traitements, ou quand le diagnostic a été posé tardivement, une chirurgie peut être réalisée. Les conséquences peuvent aller d’une boiterie à une arthrose précoce de la hanche.

Pour toute suspicion de dysplasie de la hanche, veuillez-vous référer à votre professionnel de santé.

13) Quelle est la différence entre un porte-bébé et une écharpe de portage ? Y a-t-il un impact différent sur la santé et le développement du bébé ?

Une écharpe de portage s'utilise de la naissance jusqu’à 8 mois environ (voire plus longtemps selon le type d'écharpe et le grammage du tissage). L'écharpe permet de trouver la position assis accroupi genoux regroupés, position du nouveau-né, mais pas le porte-bébé. 

Quand bébé pourra attraper ses pieds (vers 3-4 mois), on lui proposera un moyen de portage qui lui positionnera les hanches écartées. Dès lors qu’ils acquièrent de la motricité et de la curiosité, en général, les enfants ne souhaitent plus être confinés en écharpe. On préférera alors se diriger vers le porte-bébé.

Dès lors que le moyen de portage est physiologique pour le bébé et le porteur et qu’il est en adéquation avec son âge et sa motricité, il n’a pas d’impact sur son développement, mais que des bienfaits.

À ce jour, vous pouvez retrouver des porte-bébés de type préformé totalement adaptés aux nouveaux-nés. Les marques comme Love & Carry, Be Lenka, Néobulle, Little Frog, Emeibaby (et bien d'autres encore !), proposent des moyens de portage en tissu d'écharpe, sans le souci du nouage pour les parents. Ces porte-bébés sont physiologiques et respectent votre tout petit.
Avis de Naturioù

Ce contenu vous a été apporté par Solène, kinésithérapeute spécialisée en périnatalité et Kinderkraft.

Le blog en parle !

Paiement sécurisé

Paiement 3X ou 4x dès 100€

Livraison express en 24h

Avec Chronopost (voir cond)

Service de qualité

À votre écoute au 09 81 90 32 03