Ma fille, les couches et nous : avis sur les couches lavables

Rédigé par Erwan A - 8 November 2019

Avis sur les couches lavables Totsbots

Ma fille, les couches lavables et nous

Avant de commencer, je tiens à dire à ceux qui pense qu’ils n’ont pas le temps pour les couches lavables, que mon mari travail 40h par semaine en 3/8 et que je suis aide-soignante avec moi aussi des horaires décalés. Que notre nourrice ainsi que la crèche accepte les couches lavables. Commençons par le départ pourquoi les couches lavables ?

Pourquoi les couches lavables ?

Tout commence à mon 4ème mois de grossesse, en l’espace de 15 jours je fais des réactions cutanées (allergies dira mon médecin) à presque tout : la lessive, le mimosa du jardin (qui ne m'avait jamais rien fait auparavant), la barbe de mon mari, le liquide vaisselle, mon shampoing habituel… en gros l'horreur. Je suis persuadée que cela à un lien avec mon bébé et que celui-ci sera sensible.

Malgré 1000 discours me disant que cela ne veut rien dire, je reste butée sur mon idée. L’intérêt pour les couches de ma fille vient lors d'une discutions avec ma mère qui me raconte le calvaire vécu en 1989 lors de ma naissance. Elle se rend compte que je suis allergique aux couches, elle utilise alors les « cotocouches » : les inserts en coton qui ne servent à rien. Les langes se révèlent alors la solution pour guérir mes petites fesses. Ma mère se rappelle des fuites à répétitions, les réveils nocturnes parce que j'étais mouillée. La décision est prise, je ne me ferais pas avoir, hors de question de voir mon bébé avec les fesses en sang et nous esclave des langes !

Couche lavable comment ça marche

Mon mari n’est pas convaincu mais voyant mon obstination, me laisse faire mes recherches. Je commence à chercher sur internet, le désespoir je n'y comprends rien :  tout-en-1, tout-en-2 pour moi c’est du chinois.

Si vous voulez voir un peu plus clair, Naturiou a écrit un guide d'utilisation sur les couches lavables.

En bambou, coton, microfibre je suis perdue. Je tombe sur une dame qui fais des démonstrations à son domicile et qui propose plein de marques en location. Je saute sur le numéro de téléphone et la contacte pour pendre un rendez-vous (je ne la site pas car elle a arrêté son activité).

La semaine d’après je la retrouve à son domicile, elle me montre tout ce qui existe je découvre plusieurs modèles de plusieurs marques, les différents textiles et le fonctionnement. (Honnêtement pour se faire conseiller aller voir directement, entre ce que l’on a dans les mains et une photo il y a une vraie différence). Je pars de ce rendez-vous sans couches mais avec une proposition qui me plait louer les couches pendant 1 mois.

Vous imaginez qu’en rentrant monsieur n'y a pas échappé, on fait comme d’habitude pour les décisions importantes : on prend une feuille blanche avec les + et les -.

Totsbots couches lavables avis

Les + et le - des couches lavables selon Kelly

  • Les + : l’achat est vite rentabilisé surtout qu’en c’est le premier comme pour nous, la certitude que bébé n’y sera pas allergique, les poubelles (on vit en campagne et faut aller au poubelle commune à 1 km).
  • Les - : le lavage (peur d’être esclave des machines), le stockage avec l’odeur, le change mettre les mains dans le caca non merci

Après un débat rudement mené le choix est fait on loue 35€, 18 couches pour 1 mois et après on voit.

Les couches lavables à la maternité

Le jour de l’accouchement le 14 juillet 2015, j’appelle de la salle de travail la dame qui m’a préparé ma location, pour la prévenir que ma fille arrive. Ma mère fait le livreur du coup pas de couches jetable à la maternité, les premières couches mises sont du lavable.

Pour l’anecdote : les sage femmes ont fait une de ces têtes quand elles ont vu les couches ! L’une d’elle m’a demandé : « vous ne pensez tout de même pas qu’on va les laver ? » J’ai eu très envie de lui répondre que si mais je me suis abstenue. Au début c’est vrai, ça lui fait un sacré popotin, j’ai peur que ça l’empêche de dormir (elle à dormi 9h sa 1ère nuit). Mais non, les bodies et pyjamas naissance ça passe plus au niveau des pressions, pas grave il y a du 1 mois dans la valise.

La première semaine c’était la galère : on ne savait pas trop quand mettre à laver ni combien de temps et combien de temps ça allait mettre à sécher. Du coup, les langes de secours ont servi plusieurs fois quand on était trop juste. Les fuites, pas assez serré ou trop, la mise en route a été un peu périlleuse.

Les popos, pour être honnête ça sent pas la rose ! Ce n’est pas super agréable d’enlever le voile plein de selles, et encore quand c’est liquide et qu’il faut essuyer avec du papier toilette ce n’est pas cool. La motivation à chaque popo se dire qu’on gagne 1€ croyez-moi à la fin de la journée vous avez gagné de l’argent !

couches lavables nouveau-nés

Des boutons avec les couches jetables : allergie

Ma fille a 9 jours : une panne de courant de 48h a eu raison du stock de couches et des langes. Heureusement dans la valise de maternité pas encore totalement défaite, il y a des couches jetables de la maternité. Au bout de 3 heures des petits boutons rouges apparaisses au niveau des fesses, après une nuit les fesses sont à vif le sang perle sur la peau quand on passe le coton, ce que je redoutais arrive ma fille est bel et bien allergique aux couches.

Tant pis, je prends les langes tel quel et je les lave à la main au savon de Marseille, étendu dehors en 2 h c’est sec et je jette les Pampers dans la poubelle avec le sentiment de me débarrasser d’un poison.

Les couches lavables Easyfit Totsbots

A la fin du mois je retourne chez la dame qui m’annonce son désir de cesser son activité. Je lui rachète des inserts de nuit Bambinex. Honnêtement je m’en sers encore. Le top du top pour moi : les couches lavables Totsbots TE1 Easyfit. Du coup je n’ai pas assez de couches pour faire mon roulement, je cherche un magasin pas trop loin et  tombe sur Naturiou, je m’y rends avec Monsieur et Mademoiselle. Nous y sommes très bien accueillis et conseiller. Je reprends un lot de couches lavables pour compléter mon stock.

avis easyfit star

Organisation quotidienne avec les couches lavables

Voilà le déroulement de notre petite aventure couches lavables au quotidien. Ca donne :

  • Dans la couche on met un voile polaire et un voile jetable. Le polaire ça protège la peau et le voile tant qu'il n'a que pipi, il repasse à la machine. Popo par dans le composteur.
  • Une machine de couche toute les 2 nuits. Notre petite astuce : on les met à tourner sans essorage en cycle 15 min, puis en cycle coton à 50 degrés avec une dose de lessive P'tits Dessous.
  • 2 ou 3 marques de couches, très absorbantes, fiables, pas d’odeur. On a une machine 6 kg essorage 1400 tours et c’est très bien. Pour ce qui ont un essorage 1200 tours, prévoir 2 couches en + pour votre roulement car le séchage est plus long.
  • Le budget couches lavables de naissance à la propreté en comptant lessive et voile jetable environ 700 €. En revanche pour le petit deuxième l’investissement étant déjà fait, ca nous coute par mois 2,5€ le prix du rouleau de voile et 10 € de lessive une fois tous les 2 mois.

Mon Petit tableau comparatif de couches lavables

Quantité Marque/modèle Matière Temps de séchage  Avis sur les couches lavavables
8

Totsbots TE1 Easyfit Star

V5

easyfit V5 totsbots

PUL issu bouteilles plastique recyclées et bambou

6h en tancarville
3h en plein soleil
4h sur le sèche serviette
Je recommande ces couches de la naissance à 6 mois, après elles tiennent 1h à peine et sa fuit souvent.
(notre solution mettre la surcouche pop-in par-dessus sa tiens 1h30 sans fuir)
5

 Tots bots TE1 Teenyfit

teenyfit totsbots couche lavables

 Polaire et bambou 8h  à Tancarville
4h en plein soleil
5h sur le sèche serviette
Bien dès la naissance, tiens la nuit complète jusqu’à 6 mois avec insert.
A partir de 6 mois ne tiens plus la nuit, mais la sieste sans soucis.
A partir de 1 ans fuis au bout de 2h30/3h.
Passé 15 mois on met une surcouche pop-in pardessus pour atteindre les 3 h
1

 Totsbots TE2 Peenut

Tosbots peenut couches lavables TE2

Culotte en PUL et insert en bambou 24h Tancarville
6h en plein soleil
8h sur le sèche serviette
Toute dernière testée pour l’instant en concurrence direct avec la pop in, a tenu les 13h de sommeil de ma fille.
A voir dans le temps
Elle marque moins les cuisses et le ventre que la pop in.
6  Insert microfibre (bambinex)  Bambou et coton 6h Tancarville
3h en plein soleil
4h sur le sèche serviette
Insert ajouté à 6 mois.
Aussi épais qu’absorbant on ne peut plus s’en passé

Conclusion sur les couches lavables : la TE2 Totsbots Peenut sort du lot !

Je compte remplacer mes TE1 Easyfit de Totsbots par les TE2 Peenut de la même marque.

Le blog en parle !

Paiement sécurisé

Paiement 3X sans frais dès 150€

Livraison express

En 24-48h si vous commandez avant 13h

Service de qualité

À votre écoute au 09 81 90 32 03